Comment faire Baisser votre Pension Alimentaire ? Solution !

baisser-pension-alimentaire

Lorsque vous vous êtes séparé ou avez divorcé du père/de la mère de vos enfants, vous avez certainement été condamné à verser une pension alimentaire, pour l’entretien et l’éducation de vos bambins.

Mais il se peut que cette pension alimentaire soit devenue trop lourde à porter. C’est souvent le cas lorsque vous accusez une baisse de salaire ou connaissez un évènement particulier: perte d’emploi, nouvelle naissance, mise en place d’une garde élargie ou nouvelle dette importante (ex: redressement fiscal…).

Vous pouvez, dans ce cas, faire réviser et baisser le montant de votre pension alimentaire.


Au sommaire de cet article


Deux manières de faire baisser la pension alimentaire: la manière douce et la manière forte.

Une révision de la pension à l’Amiablement et sans Avocat

baisser-pension-alimentaire

Vous pouvez écrire à votre ex-conjoint en lui fournissant une déclaration sur l’honneur de l’ensemble de vos ressources et de vos charges, avec les pièces justificatives.

Ressources:

  • salaire ou indemnités
  • prestations sociales
  • autre pension alimentaire qui vous serait versée

Charges mensuelles fixes:

  • loyer ou mensualité de prêt immobilier
  • impôts
  • assurances
  • eau et électricité
  • frais de transports ou de nourrice, par exemple.

Ne rentrent pas dans les charges fixes vos frais d’habillement, de nourriture et tout autre frais qui n’est pas fixe.

Pour toute ressource ou toute charge que vous avancerez, fournissez un justificatif! Cela démontrera votre bonne foi.

Décrivez, dans un courrier accompagnant ces pièces, en quoi votre situation a changé par rapport à votre situation antérieure: j’ai perdu mon emploi, j’ai eu un nouvel enfant (dans ce cas justifiez-le), j’ai dû me reloger et mon loyer a nettement augmenté …

Demandez à votre ex-conjoint, dans ce courrier, s’il ou elle est d’accord pour consentir, amiablement, à une baisse de pension alimentaire.

Attention: demandez-vous toujours si, avec la somme que vous proposez, vous contribuez par moitié aux besoins de vos enfants (vêtements, nourrissage, fournitures scolaires, loisirs…). Ne proposez pas de réduction trop importante, sauf en cas de problème financier important.

Saisine du Juge pour une réévaluation devant le JAF

baisser-pension-alimentaire

Si la phase amiable échoue, vous n’aurez d’autre choix que de saisir à nouveau le Juge aux affaires familiales.

Pour cela, vous pouvez le faire très facilement et seul en apportant les mêmes arguments et justificatifs que ceux décrits pour la phase amiable.

Justifiez de l’ensemble de vos revenus et charges et démontrez en quoi votre situation a évolué par rapport à la situation retenue antérieurement pour la fixation de la pension alimentaire.

La procédure est assez longue (environ 1 an selon les régions) et aléatoire (le juge pouvant rejeter votre demande), alors armez-vous de patience et préférez, tant que possible, la phase amiable !


Lisez également nos autres dossiers !