escape game asile

Après avoir percé le mystère de l’Atlantide chez Majestic, je prends la route avec 3 amies en direction de notre première mission flippante.

Cela se passe au Lost Asylum de One Hour et cela promet d’être effrayant, au vu de tous les avis que l’on a pu lire et de l’avertissement du site: « Des éléments du jeu peuvent surprendre ou effrayer. Déconseillé aux âmes sensibles ! »

Je prends donc mon courage à deux mains pour affronter ma trouille du noir et de tous ces trucs qui font frissonner et c’est parti !

L’enseigne

Un peu perdus au fond d’une ruelle, les locaux de One Hour sont discrets. Mais une fois qu’on y pénètre, l’ambiance est chaleureuse et décontractée.

Notre GameMaster, très sympa, nous offre une petite collation avant de débuter notre exploration de l’Asile.

One Hour a une deuxième salle dans ses locaux rue Emile Lepeu, dont le thème tranche complètement avec le terrifiant Lost Asylum puisqu’il s’agit de Very Bad Night, un remake du film complètement barré avec Bradley Cooper.

Je teste cette salle cette semaine : je vous ferai donc un petit article pour vous dire ce que j’en ai pensé !

D’après nos infos, One Hour veut s’agrandir. Elle installera donc, prochainement, de nouvelles salles dans de nouveaux locaux: l’Abattoir et Yakuza!

One Hour est située 24 rue Emile Lepeu à Paris, dans le 11ème arrondissement.

http://one-hour.fr/

Le scénario

« 1952, un hôpital psychiatrique vient de fermer ses portes suite à un fait divers sanglant : un patient interné depuis de nombreuses années vient d’assassiner plusieurs médecins dans des circonstances encore inexpliquées. Depuis, on ne l’a jamais revu.

Le temps a passé, et les vieux murs gardent leurs secrets, les cris résonnent encore, suintent de la souffrance accumulée, et de folles rumeurs circulent …

Ceux qui ont eu la curiosité de s’approcher rapportent des faits étranges.

Que se passe-t-il dans ce bâtiment abandonné ? »

Le scénario fait froid dans le dos: d’étranges crimes ont été commis et l’ombre de ce patient assassin plane encore sur l’Asile.

Une des membres de l’équipe commence l’aventure seule, ce qui fait vraiment monter la pression, et le GameMaster nous prévient : ne faites confiance à personne…

Il faut que nous découvrions ce qu’il s’est réellement passé dans cet asile, et pourquoi le patient a-t-il provoqué un tel carnage. Tout ça avec une bande son angoissante et des éléments de jeu oppressants, stressants et qui font flipper !

Les décors

Les décors sont simples et très épurés, mais s’inscrivent, pour autant, bien dans le thème: murs capitonnés, mobilier basique, sols bruts… Après tout, on est dans un Asile psychiatrique donc c’est pas la foire du trône.

Les décors ne nous ont donc pas subjuguées mais, à vrai dire, notre angoisse fait que nous ne nous sommes pas vraiment attardées dessus.

Qualité des énigmes

Harmonieux équilibre entre la fouille, la manipulation et la réflexion, les énigmes sont originales, surprenantes et en parfaite cohérence avec le thème, ce qui fait clairement plaisir!

L’enchaînement est logique et fluide et l’on comprend toujours ce que l’on doit faire pour avancer.

En plus, l’équipe est obligée de coopérer (ou pas … ) pour avancer, ce qui rend la partie vraiment super drôle (on va dire ça comme ça) et atypique, du début à la fin.

Quelques fausses pistes et un super mastering ont renforcé notre plaisir.


C’était une chouette expérience qui m’a bien fait flippé mais m’a vraiment bien amusée.

Mon avis

Est-ce que je me suis amusée ? Oui et je n’ai, finalement, eu peur que modérément!

Est-ce-que j’ai été surprise ? Oui

Qu’ai-je aimé ? J’ai aimé l’originalité des énigmes et surtout la cohérence avec le thème, la coopération imposée aux joueurs et le fait de les rendre dingues et suspicieux. Le scénario est également bien ficelé et bien amené au fil de notre aventure. J’ai également adoré le mastering, vraiment très bien fait avec juste ce qu’il fallait d’indices et d’intrusion dans la partie.

Qu’ai-je moins aimé ? Je ne vois pas grand chose à dire ici puisque Lost Asylum a certainement été l’une des mes rooms préférées.

La qualité des scénarios, des énigmes et les efforts de l’équipe pour que l’immersion soit parfaite font de Lost Asylum une room sérieuse, qui allie frayeur et amusement, ce qui est vraiment assez rare pour être souligné!


Lisez également nos autres dossiers !